Histoire de la ville de Sancerre


La description de Sancerre jusqu'à 1876 a été réalisée par l'extraordinaire travail de Monsieur Léopold Bonnin, secrétaire de Mairie de Sancerre : son Livre.

Entre 1876 et la deuxième guerre mondiale, je vais utiliser les recensements disponibles entre 1876 jusqu'à 1936 pour décrire son évolution.

Description de la ville en 1876

La ville de Sancerre possède environ 70 rues, impasses ou lieu-dit. Le nombre de maisons par rue est de 1 à 5 maisons pour 38% de ces rues, de 6 à 10 maisons pour 30% de ces rues, de 11 à 20 maisons pour 20% et plus de 20 maisons : 10% de ces rues. Certaines maisons sont vacantes sans habitants et donc parfois le recensement n'indique même pas leur présence.

En 1876, sur 3668 habitants, 372 étaient vignerons (25% des familles). 30% des vignerons habitaient le village de Chavignol, 20% ceux du village d’Amigny, 50% dans la ville de Sancerre.

En 1876, la ligne de chemin de fer Paris Lyon Marseille (PLM) avait une gare à Tracy (58) dans la Nièvre de l'autre côté de la Loire.

De nombreux sancerrois montaient à Paris pour affaire : la vente de leur vin, ou pour travailler. Les femmes travailleuses mettaient en nourrice leurs enfants, parfois à Sancerre. La présence d'enfants de type petits enfants, petits neveux ou nièces dans les ménages de Sancerre n'était pas rare. Certains couples se marièrent à Paris et revenaient vivre à Sancerre. Certains sont devenus célèbre comme Thuault Saint Prix né à Sancerre le 30 août 1848. Parti à Paris, il participe à la Commune de Paris, et termine sa vie le 16 mars 1925 à Sancerre rue Basse des Remparts.


En 1911, la ligne de chemin de fer Paris Orléans (PO) venait jusqu'à Sancerre et descendait vers Clermont-Ferrand. Sa gare se situait au Perroy Jaune, une auberge était présente.

Le train économique avait une gare : Route de Bourges et ce train allait à Veaugues, puis vers Bourges, ou vers le sud jusqu'à Château Meillant, ou le nord jusqu'à Vailly-sur-Saudre.


Pour l'instant, quatre recensements ont été saisis : 1876 (saisie du complément en cours), 1911, 1921 et 1926.

Des statistiques sur l'évolution de la population de Sancerre de 1911 à 1926 est disponible dans ce document : Evolution Sancerre 1911 - 1926

Le recensement de 1911 :

Les hommes :

Les employeurs

Les technologies :

Pour plus d'informations sur 1911 lire le document suivant: Informations et Statistiques, sur les rues : Rues de Sancerre, sur les familles : Familles, sur les métiers : Métiers, sur les lieux de naissance : Lieu de naissance.

Evolution de la population entre 1911 et 1921 :

Une baisse de 15% de la population liée :

La Guerre de 1914-1918 :

Les enfants de Sancerre comme de toute la France nés entre 1867 jusqu'à 1898 ont été appelé ou rappelé par l'armée pour aller faire la guerre de 1914-1918. Cela représente environ 1200 enfants.

Un document est en cours de réalisation pour donner à chaque enfant devenu adulte son matricule, un résumé de vie de militaire, sa ou ses professions, etc..

De nombreux enfants au moment de l'appel au drapeau, ou durant la période 1914-1918, ne vivaient plus à Sancerre. Certains morts pour la France sont enterrés dans les cimetières de la région parisienne ou dans les champs de bataille.

Le recensement de 1921 :

Les hommes :

Les technologies :

Les métiers :

Pour plus d'informations sur 1921 lire le document suivant: Informations et Statistiques, sur les rues : Rues de Sancerre, sur les familles : Familles, sur les métiers : Métiers, sur les lieux de naissance : Lieu de naissance.

Evolution de la population entre 1921 et 1926 :

Une baisse de 3%.

Le recensement de 1926 :

Les hommes :

Les technologies :

Les métiers :

Pour plus d'informations sur 1926 lire le document suivant: Informations et Statistiques, sur les rues : Rues de Sancerre, sur les familles : Familles, sur les métiers : Métiers, sur les lieux de naissance : Lieu de naissance.

Bonne lecture et recherche.